Beaucoup de traders débutants commencent par trader des actions ou des devises. Cependant, un trader réalise souvent rapidement que le « trading indices » ou, en français, le trading d’indices est également un bon moyen d’investir en bourse. Les indices permettent de profiter des hausses et des baisses d’un panier d’actions.

Dans ce guide, nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir pour trader des indices. Nous répondons à toutes les questions que vous vous posez comme :

  • Qu’est-ce qu’un indice boursier ?
  • Pourquoi et comment trader les indices boursiers ?
  • Quels sont les meilleurs indices boursiers à trader ?
  • Comment sont fixés les prix des indices boursiers ?

Vous voulez tout savoir sur le trading d’indices boursiers ?  Suivez le guide !

Table des matières

Qu’est-ce qu’un indice boursier ?

Pourquoi échanger des indices ?

Types d’indices boursiers

Quels sont les meilleurs indices à trader ?

Qu’est-ce qui motive les prix des indices ?

Développer une stratégie de trading

Analyse fondamentale en bourse

Analyse technique en bourse

Comment échanger des indices ?

Placer une transaction sur eToro

Méthodes alternatives de négociation des indices

Risques des indices boursiers

Stratégies de gestion des risques

Conclusion

Glossaire

Qu’est-ce qu’un indice boursier ?

Un indice boursier est un indicateur financier qui reflète les cours (ou les prix) d’un ensemble d’actions. Les indices boursiers calculent donc la performance des différentes valeurs de l’indice et donnent une idée de la tendance boursière d’un marché ou d’un secteur particulier.

C’est quoi un indice boursier au juste ? Un indice boursier a plusieurs caractéristiques :

  • un échantillon, soit l’ensemble des valeurs faisant partie de l’indice. Ces valeurs sont définies en fonction de critères spécifiques. La composition de l’indice est généralement revue périodiquement ;
  • une pondération ou méthodologie de calcul, soit le poids accordé à chacun des membres de l’indice ; et
  • une base de référence calculée à un moment donné. Par exemple, la base de référence du CAC 40 en France date de 1987 et est de 1000 points. En décembre 2020, l’indice CAC 40 valait plus de 5 500 points.

On peut inventer n’importe quel type d’indice. Il existe également des indices de devises, de matières premières ou d’autres actifs financiers. Néanmoins, les indices boursiers, ou indices d’actions, sont les plus connus.

En bourse, il existe plusieurs indices très populaires comme :

– le S&P 500 index ou indice S&P 500 en français qui regroupe 500 des plus grandes entreprises américaines ;

– le FTSE 100 index ou indice FTSE 100 en français appelé également footsie dans le milieu. Cet indice regroupe les 100 plus grosses capitalisations de la bourse de Londres.

– le Nikkei 225 index ou indice Nikkei 225 en français qui regroupe les 225 plus grosses entreprises japonaises.

what is a stock index - the S&P 500 index

Bien évidemment, l’indice boursier le plus connu en France est le CAC 40, composé des 40 plus grosses entreprises françaises cotées.

Certains stock indexes (appellation anglaise pour indices boursiers) se focalisent sur un segment ou un type d’entreprises en particulier. Il existe par exemple des indices CAC par secteur. Le NASDAQ-100, qui se compose principalement de sociétés du secteur technologique, peut aussi être considéré dans une certaine mesure comme un indice sectoriel (même si ce n’est pas le critère premier).

Vous pouvez donc choisir entre une multitude d’indices en fonction de votre stratégie de trading. Pour trader des indices, vous ne devez pas acheter les actions qui les composent, vous pouvez vous contenter d’acheter des produits financiers qui suivent les performances de l’indice. Grâce à un Contract For Difference (CFD ou contrats pour la différence en français) par exemple, vous pouvez profiter des hausses ou des baisses de l’indice.

Pourquoi échanger des indices ?

Beaucoup de traders choisissent d’échanger des indices ou de spéculer sur un stock index. Le risque de l’indice boursier est diversifié car il se compose de différentes actions. Cela donne une certaine sécurité. De plus, cela évite de devoir faire des recherches ou des analyses pour chaque entreprise en particulier.

Parmi les principales raisons pour échanger des indices, on peut retenir :

  • La possibilité de spéculer à la hausse et à la baisse. Il est possible d’acheter des indices boursiers ou de vendre des indices boursiers en fonction de ce que vous anticipez pour le marché. Si on parle d’acheter et vendre les indices, en pratique vous achetez plutôt des CFD ou un autre produit financier qui suit les performances de l’indice boursier.
  • Le fait qu’il ne faut pas avoir beaucoup de capital pour débuter. Un petit montant suffit pour commencer à trader des indices. En achetant un CFD, vous pouvez configurer un effet de levier ,ce qui multiplie votre rendement potentiel (mais également les pertes, il faut donc rester très prudent).
  • La possibilité de bénéficier d’une opportunité d’investissement facilement. Les indices sont sensibles à la situation économique globale ou aux facteurs géopolitiques. Avec une bonne stratégie de trading, vous pouvez profiter de nombreuses opportunités d’investissement. De plus, vous ne devez pas réaliser les recherches pour chaque entreprise en particulier. C’est donc très facile. Les indices sont un moyen simple de prendre une position sur des marchés que vous ne connaissez pas bien, par exemple en Australie ou en Chine.
  • La diminution du risque. Trader un indice est moins risqué que trader une seule action. Si l’on achète une action, les risques d’entreprise (par exemple un risque de faillite) existent. Si vous achetez un indice composé de plusieurs actions, le risque est diversifié. La volatilité des différentes actions se neutralise dans une certaine mesure. Cela dépend néanmoins de la façon dont l’indice est composé.

Types d’indices boursiers

De nombreux indices boursiers existent. N’importe qui peut créer un indice boursier et définir les règles de calcul de son stock index. En pratique cependant, on peut classer les principaux indices en différentes catégories :

  •   Les indices pays ou country indices en anglais : les indices pays rassemblent les entreprises d’un pays en particulier. Des exemples d’indices pays sont le CAC 40 en France, le S&P 500 aux États-Unis, ou encore le DAX 30 en Allemagne.
  •   Les indices régionaux ou regional indices en anglais : le principe est le même que pour les indices pays mais le territoire géographique est plus étendu. L’Euro Stoxx 50 et le S&P Asia 50 ou S&P Latin America 40 sont des indices boursiers régionaux.
  •   Les stock exchange indices (indice d’une bourse en particulier) parfois appelés également indices de marché ou indices boursiers : un indice stock exchange ou stock exchange index regroupe les actions cotées sur une bourse en particulier (par exemple la bourse de Paris ou la bourse de New York). On peut citer comme exemples l’Euronext 100, le NASDAQ-100 ou l’OMX Nordic 40. Attention cependant car l’appellation « indice boursier » peut prêter à confusion en français. En effet, ce terme est généralement utilisé pour parler d’indices sur actions.
  • Les indices sectoriels ou sector indices en anglais : ils reprennent les performances des actions d’un secteur particulier. Ce sont en quelque sorte des indices commerciaux. Citons par exemple le NASDAQ Biotechnology index.

Bien évidemment, certains indices peuvent appartenir à plusieurs catégories.

Une autre façon de classer les indices repose sur la méthode de calcul de l’index. On parle de market cap index vs price weighted index. En français cela peut se traduire par indice basé sur la capitalisation de marché vs indice basé sur le prix de l’action.

Imaginons un exemple très simplifié avec les KHOL, les géants du luxe français (valeurs approximatives sur la base des cours du 10 décembre 2020) :

Cours de bourse (en euros) Capitalisation boursière (en milliards d’euros) Poids dans l’indice – market cap index Poids dans l’indice – price weighted index
Kering 570 72,4 13% 26%
Hermès 830 87,6 15% 37%
L’Oréal 300 170 29% 14%
LVMH 500 252,5 43% 23%
Total 2200 582.5 100% 100%

 

Le poids dans l’indice avec la méthode market cap correspond à la capitalisation de l’entreprise divisée par la capitalisation totale (par exemple pour LVMH : 252,5/582,5). Le poids dans l’indice en utilisant la méthode price weighted correspond au prix d’une action particulière divisé par la somme du prix de l’ensemble des actions (par exemple pour LMVH : 500/2200).

On le voit, les deux méthodes arrivent à des résultats très différents. La méthode basée sur le prix est peu représentative du poids ou de l’influence réelle de chaque entreprise. Néanmoins, elle reste très connue car l’un des indices boursiers les plus mythiques, le Dow Jones (Dow Jones Industrial Average), utilise cette méthode de calcul.

What are the best indices to trade

Quels sont les meilleurs indices à trader ?

Bien évidemment, c’est la question à un million de dollars lorsqu’on débute dans le trading d’indices. Tout dépend bien évidemment de vos objectifs et de votre stratégie d’investissement.

Cependant, on peut identifier certains indices qui font partie des favoris des traders car ils permettent d’investir rapidement sur certains marchés clés sans devoir prendre le temps d’analyser toutes les actions.

Nous avons déjà cité quelques-uns des meilleurs indices boursiers internationaux dans ce guide mais voici un tableau qui reprend les indices les plus connus et leur appellation sur la plateforme eToro.

Nom Indice bourse Abréviation eToro Description Exemple
Dow Jones DJIA DJ30 Mythique, le Dow Jones Industrial Average continue d’attirer les traders. Considéré comme le plus ancien indice boursier du monde par beaucoup (même si ce n’est pas tout à fait vrai), le Dow Jones reste un incontournable des traders d’indices. Johnson & Johnson, JPMorgan Chase, McDonald’s
S&P 500 INX SPX500 Proposé par la société de cotation Standard & Poor’s, cet indice est incontournable lorsqu’on s’intéresse au marché américain. Procter & Gamble, Walt Disney, PayPal
Nasdaq-100

 

NDX NSDQ100 Les 100 plus grosses entreprises cotées au Nasdaq à l’exclusion des entreprises du secteur financier. Apple, Microsoft, Amazon
Nikkei 225 NI225 JPN225 Les 225 plus grosses entreprises cotées à Tokyo. Tout comme le Dow Jones, le Nikkei est pondéré en fonction du prix des actions. Toyota, Nikon, Yamaha
DAX 30 DAX GER30 Les 30 plus grosses entreprises cotées sur la bourse de Francfort. Le DAX s’avère incontournable pour beaucoup de traders actifs sur les marchés européens. Volkswagen, Deutsche Bank, Adidas
Footsie – FTSE 100 UKX UK100 Le Financial Times Stock Exchange Index regroupe les 100 plus grosses entreprises britanniques cotées à la bourse de Londres. British Petroleum, Unilever, Vodafone
CAC 40 PX1 FRA40 L’indice phare de la bourse de Paris constitué des 40 plus grosses entreprises cotées. LVMH, BNP Paribas, Renault
Nordic, OMX Nordic 40 OMXN 40 Regroupe 40 entreprises des pays nordiques. Astra Zeneca, Kone, Volvo
Euro Stoxx 50 SX5E EUSTX50 Les 50 plus grosses capitalisations boursières de la zone euro. Total, BMW, Banco Santander


Vous pouvez découvrir une foule d’autres indices boursiers sur la plateforme eToro.

Qu’est-ce qui motive les prix des indices ?

Vous avez maintenant des réponses à la question : Qu’est-ce qu’un indice ? Mais pour bien trader des indices, vous devez comprendre aussi ce qui détermine le prix des indices. La réponse à cette question est très simple : le prix des indices est déterminé par le cours des éléments qui les composent. L’indice n‘a pas de vie propre. Il n’y a pas un rating ou un risque particulier à chaque indice.

What drives index prices?

Si vous vous demandez comment lire un indice boursier, c’est très simple. Le prix de l’indice, généralement en points, grimpera si les actions qui le composent affichent une tendance globalement haussière. Le mécanisme inverse se produira si les actions sont baissières.

Voici un récapitulatif des éléments qui influencent le prix des indices :

  • Le cours de l’action. Ce sont l’offre et la demande pour chaque titre qui définissent le prix des actions. L’offre et la demande dépendent d’une multitude de facteurs comme les résultats de l’entreprise, le contexte économique global, le calendrier économique, la conjoncture ou encore le sentiment marché.
  • Les conditions macroéconomiques. Si l’économie mondiale se porte mal, les grosses entreprises seront probablement affectées. Les indices réagissent donc en fonction de la conjoncture économique.
  • Les conditions géopolitiques. Les grandes décisions politiques affectent surtout les indices régionaux ou les indices propres à un pays. Par exemple, le résultat du vote du Brexit a eu un impact sur le FTSE 100 et les négociations continuent d’affecter l’indice.

Développer une stratégie de trading

Que l’on trade des actions, des indices, des matières premières, des devises ou n’importe quel autre type d’actifs financiers, les principes pour définir une stratégie de trading sont les mêmes. Les traders utilisent des techniques d’analyse financière pour identifier des opportunités et définir leur stratégie.

En bourse, il existe deux grands types d’analyse financière : l’analyse fondamentale et l’analyse technique.

Developing a trading strategy

 

Analyse fondamentale en bourse

La technique de l’analyse fondamentale vise à déterminer la valeur intrinsèque d’un indice ou d’une action en analysant différents facteurs pouvant influencer son prix. Parmi ces facteurs ont peut citer :

  • Les comptes, le bilan financier et les perspectives des entreprises qui le composent. Il peut sembler difficile d’analyser chaque entreprise mais il est important de surveiller certains éléments en fonction de l’indice sélectionné. En général, on accordera plus d’importance à des tendances sectorielles. Pour donner un exemple, on sait que le CAC 40 est fortement influencé par le secteur du luxe, dès lors les perspectives de ce secteur pèsent sur les performances de l’indice.
  • Le contexte géopolitique et macroéconomique. Ce facteur est particulièrement important pour les indices car il influence fortement le prix des indices. Il faut s’intéresser aux grands événements politiques, aux nouvelles réglementations ou encore à la situation économique en général.

Le but de l’analyse fondamentale est donc de vérifier si un indice est survalorisé ou sous-valorisé de façon à trouver des opportunités de trading. À la différence des actions, il faut savoir pratiquer l’analyse fondamentale en adoptant une perspective globale pour bien évaluer les indices.

Analyse technique en bourse

L’analyse technique repose sur l’analyse de graphiques boursiers. L’objectif est d’anticiper les mouvements des prix des indices sur la base de critères graphiques et mathématiques.

Parmi les concepts phares de l‘analyse technique, on peut citer le trading de tendance, le trading de support et de résistance et le trading de seuil.

  • Trading de tendance (trend trading). Cette stratégie de trading vise à orienter ses trades en fonction des tendances du marché. Le trading de tendance utilise différents indicateurs financiers pour identifier une tendance haussière ou baissière et pouvoir en profiter. La moyenne mobile, par exemple, est un indicateur souvent utilisé pour le trading de tendance.
  • Trading de support et résistance (support and résistance trading). Cette technique observe un intervalle dans lequel un indice évolue. Le niveau bas s’appelle le support et le niveau élevé la résistance. Ces intervalles sont des piliers souvent difficiles à franchir. Cela signifie que lorsqu’un support ou une résistance est atteint, on observe souvent un rebond. Les traders tentent donc de prédire ce rebond et d’en profiter.

·       Trading de seuil (breakout trading). Le breakout trader adopte une approche différente. Il trade en fonction du franchissement des niveaux de support et de résistance. L’idée est que lorsqu’un support est franchi, il y a une sorte d’excitation qui fait que la hausse va s’accentuer pour un moment. À l’inverse, si un indice descend en dessous d’un certain seuil, une certaine peur peut entraîner une chute plus importante. Les breakouts sont considérés comme des seuils psychologiques.

Un graphique présentant le prix de l’indice boursier SPX500 sur la plateforme eToro

Comment échanger des indices ?

Pour faire du trading sur indices (investing indices ou trading indices en anglais), l’un des moyens les plus simples est d’acheter des CFD.

Qu’est-ce qu’un CFD (What is contracts for difference) ?

CFD signifie Contract for Difference ou contrat pour la différence en français. Tous les traders connaissent ce genre de produit car la plupart des plateformes de trading en ligne comme eToro permettent d’acheter ou de vendre des CFD.

Ces CFD calquent leur valeur sur celle de l’indice de référence. Le CFD est un instrument financier qui offre une grande     flexibilité :

  •   Vous pouvez miser sur la hausse ou la baisse d’un indice.
  •   Vous pouvez choisir de bloquer seulement une fraction de votre capital et d’utiliser un effet de levier.
  •   Vous pouvez configurer un stop loss et un take profit.
  •   Vous pouvez clôturer votre position à tout moment pendant les heures d’ouverture des marchés.


Vous pouvez trader sur les indices et acheter des CFD sur indices en quelques clics sur la plateforme eToro.

Placer une transaction sur eToro

Trois raisons pour lesquelles vous devriez trader des contrats sur la différence (CFD) sur eToro

Voici comme faire un échange ou placer un trade d’indices sur la plateforme de trading eToro. Nous vous expliquons les différentes étapes à suivre :

  • Ouvrez un compte sur eToro. Cela peut se réaliser très facilement en quelques minutes depuis votre téléphone portable ou votre ordinateur.
  • Approvisionnez votre compte : vous pouvez utiliser une variété de moyens de paiement (carte bancaire, PayPal, Skrill, Neteller, etc.).
  • Sélectionnez l’indice que vous souhaitez échanger : il suffit d’effectuer une recherche et de cliquer sur l’indice qui vous intéresse.
  • Ouvrez une position en cliquant sur Investir (on dira en anglais « placing a trade »). Configurez ensuite les différents paramètres nécessaires et confirmez votre achat.

Si vous débutez en trading, vous pouvez également choisir d’utiliser le compte démo d’eToro pour vous entraîner. De plus, comme eToro est une plateforme de trading social qui met en avant la simplicité et l’ouverture, vous pouvez également communiquer et échanger avec d’autres traders débutants ou expérimentés.

Méthodes alternatives de négociation des indices

Si le trading d’indices boursiers grâce aux CFD est très populaire, ce n’est pas la seule méthode. D’autres techniques et instruments pour échanger les indices existent également. Vous pouvez par exemple acheter des warrants, des futures ou encore des trackers appelés également Exchange-Traded Funds (ETF).

Exchange-Traded Fund signifie fonds coté en bourse. Il s’agit donc d’un fonds d’investissement qui réplique la pondération de l’indice, parfois avec quelques variantes. Les performances du fonds sont donc équivalentes à celle de l’indice si ce n’est qu’il faut tenir compte de certains frais comme les frais de gestion du fonds par exemple. De plus, certains fonds d’investissement sont détenteurs des différentes actions faisant partie de l’indice et récoltent donc les dividendes qu’ils peuvent redistribuer à leurs actionnaires.

Sur eToro, vous avez la possibilité d’investir dans ces ETF. Voici quelques exemples de trackers proposés par eToro :

  • ETF SPDR S&P 500. c’est l’un des ETF les plus populaires concernant le marché américain. Plus de 300 milliards de dollars sont investis dans ce fonds. Il suit les performances de l’indice S&P 500.
  • iShares FTSE 100 ETF. L’ETF iShares Core FTSE 100 UCITS a été lancé en 2000. Ce fonds représente 8,5 milliards de livres sterling en décembre 2020. Comme son nom l’indique, il suit l’indice phare du Royaume-Uni, le FTSE 100. Il est donc influencé par le cours de la livre et la situation britannique en général.
  • iShares MSCI ACWI ETF. Ce fond suit l’indice MSCI ACWI. Celui-ci se compose d’entreprises à moyenne et grosse capitalisation boursière du monde entier. ACWI signifie All Country World Index, soit Indice de tous les pays du monde en français. L’indice reprend aussi bien des entreprises de pays développés que celles de pays émergents. Il se compose de plus de 3000 éléments.


Sur eToro, vous avez de nombreuses autres options plus spécifiques si vous souhaitez.

Risques des indices boursiers

Tout comme n’importe quel actif financier, il y a un risque associé aux indices boursiers. Votre capital de base n’est pas protégé même si vous pouvez limiter ce risque grâce à quelques techniques simples (voir section suivante).

On peut isoler deux grands risques associés aux indices boursiers :

  • Le risque de volatilité ou volatility risk en anglais. Le prix des indices comme celui des actions peut varier considérablement. On parle de risque de volatilité. Certains indices sont plus volatils que d’autres en raison de leur composition. L’indice NASDAQ-100 par exemple se compose principalement de valeurs technologiques qui sont, par définition, souvent plus volatiles que des valeurs d’autres secteurs.
  • Le risque de levier ou leverage risk en anglais. Si vous achetez des CFD avec effet de levier, le potentiel de gain est multiplié mais c’est également le cas du risque de perte. Si votre indice part brutalement dans la mauvaise direction, vous pouvez être surpris. Pensez donc toujours un configurer un stop loss au moment d’ouvrir vos trades (voir plus bas) et soyez conscients du risque que vous courez.

Risk management strategies

 

Stratégies de gestion des risques

Sur les marchés financiers, il y a toujours un risque. Éliminer totalement ce risque est impossible. Si l’on vous dit le contraire, c’est faux. En revanche, vous pouvez diminuer et mieux contrôler ce risque en appliquant quelques conseils simples de stratégie de gestion de risque.

Voici quelques techniques que tous les débutants doivent absolument connaître pour mieux gérer leur risque de trading :

  • Diversifiez votre portefeuille. S’il devait y avoir une seule règle de trading pour les nuls, ce serait celle-là : DIVERSIFIEZ ! Le proverbe est connu : « Il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier ». Ceci dit, un indice est justement un bon moyen de diversifier son portefeuille si vous n’avez pas beaucoup de temps. En effet, l’indice boursier suit un panier d’actions et pas un seul titre. Si vous investissez principalement dans des actions américaines par exemple, investir dans le Nikkei 225 ou l’Euro Stoxx 60 est un moyen simple de diversifier votre risque.
  • Définissez une stratégie de trading. C’est le b.a.ba en trading. Beaucoup de débutants se lancent sans vraiment définir leurs objectifs, leurs attentes et le niveau de risque qu’ils sont prêts à accepter. Prenez le temps de vous poser les bonnes questions et de vous demander quel type de trader vous êtes.
  • Configurez des stop loss (stop garanti en français). Lorsque vous ouvrez votre position sur eToro, vous pouvez définir la perte maximale que vous êtes prêt à accepter. En posant un stop loss, la plateforme clôture automatiquement votre position si le seuil est atteint. Si vous vous absentez pour un petit moment, vous ne risquez donc pas que la situation vous échappe.


Vous connaissez donc maintenant quelques tactiques essentielles pour bien gérer son risque lorsqu’on débute en trading.

Conclusion

Vous savez maintenant ce qu’est un indice boursier et comment l’échanger. Nous vous avons expliqué tout ce qu’il faut savoir pour débuter dans le trading des indices.

Voici un résumé des points à retenir concernant le trading d’indices boursiers (index trading) :

  • Un indice boursier est un indicateur qui permet de suivre l’évolution d’un ensemble d’actions. Parmi les meilleurs indices du monde, on peut retenir : le S&P 500, le NASDAQ-100, le FTSE 100 ou encore le Nikkei 225.
  • Un indice boursier se définit par sa composition, sa méthode de pondération et sa valeur de référence.
  • Il existe différentes sortes d’indices boursiers en fonction du type d’entreprises qu’ils incluent ou de la méthodologie de calcul appliquée.
  • Vous pouvez très facilement échanger des indices sur une plateforme comme eToro en achetant des CFD ou des ETF.
  • Trader des indices boursiers implique des risques que vous pouvez limiter en appliquant certains conseils simples et rapides.

Nous espérons que ce guide sur les indices boursiers vous a été utile !

glossary

Glossaire

Si vous débutez en trading et que vous ne saviez pas ce qu’était un indice boursier avant de consulter ce guide, certains mots peuvent vous sembler compliqués. Les traders ont un jargon bien spécifique et utilisent également beaucoup de vocabulaire anglais.

Voici un récapitulatif des principaux termes financiers utilisés dans cet article :

  • Analyse fondamentale : technique d’analyse visant à évaluer la valeur intrinsèque d’un actif financier en prenant en compte un ensemble de facteurs internes et externes influençant la valeur de l’actif (comptes d’entreprise, conjoncture économique, ratios financiers, etc.).
  • Analyse technique : technique d’analyse financière reposant sur l’observation d’indicateurs graphiques comme les niveaux de support et de résistance pour anticiper les mouvements de cours.
  • Exchange-Traded Fund : ETF, aussi appelé tracker. Fonds d’investissement coté en bourse.
  • Indice boursier : indicateur financier qui reflète les cours (ou les prix) d’un ensemble d’actions. Les indices boursiers donnent une idée de la tendance boursière d’un marché ou d’un secteur particulier. Un indice boursier se caractérise par son échantillon, sa pondération et sa base de référence.
  • Market cap index : indice boursier dont la pondération est calculée en fonction de la capitalisation boursière des constituants.
  • Price weighted index : indice boursier dont la pondération est calculée en fonction du cours de l’action des constituants.

Suivez le guide d’eToro pour apprendre à trader les indices boursiers


Cette information est destinée à des fins éducatives uniquement. Elle ne peut en aucun cas être qualifiée en tant que conseil d’investissement, offre ou invitation à acheter ou vendre des instruments financiers.
Ce contenu a été rédigé sans tenir compte des objectifs d’investissement particuliers ou de la situation financière personnelle de chacun. De plus, il ne peut être considéré comme conforme aux obligations légales et réglementaires visant à promouvoir la recherche privée ou indépendante. En outre, toute référence à des rendements ou performances passées d’un instrument financier, indice ou produit d’investissement quelconque ne constitue pas et ne peut sous aucun prétexte être assimilée à une indication concernant les résultats futurs.
eToro ne garantit aucunement l’exhaustivité ou l’exactitude du contenu de ce guide et ne peut être considéré comme responsable en la matière. Il est de votre responsabilité de comprendre les risques liés au trading et à la spéculation avant d’engager votre capital. Ne risquez jamais plus que ce que vous êtes disposé à perdre.